Comptage

Lorsque vous appuyez sur le bouton Config. ou que vous ouvrez une nouvelle fonction mathématique Comptage, la fenêtre de configuration suivante s’ouvre :

Math_Counting_Setup

Le comptage est une procédure standard pour réduire la quantité de données pour l’analyse. Il est utilisé par exemple dans l’application de collecte de données de charge sur route où il y a des charges statiques superposées aux charges dynamiques.

Les seules données intéressantes sont la hauteur des cycles de charge et la charge statique moyenne de ce cycle. À cette fin, une analyse rainflow est réalisée.

Math_Counting_Setup_Settings

La procédure de dépouillement compte le nombre de pics et de vallées du signal. L’Hystérésis est définie en pourcentage de la largeur de la classe. Cela évite de trop nombreux faux comptages si le signal est bruité.

Il y a trois valeurs de sortie possible (normalisées) :

  • absolu - elle renvoie le nombre de cycles comme une valeur, qui augmentera avec le temps.
  • Relatif - elle renvoie le nombre de cycles normalisés à un nombre absolu de cycles la somme de toutes les valeurs sera toujours 1.
  • Relatif [%] - elle renvoie le nombre de cycles normalisés à un nombre absolu de cycles multiplié par 100 la somme de toutes les valeurs sera toujours de 100.

Il existe plusieurs méthode de comptage à choisir à partir de :

  • Comptage des pics - compte le nombre de pics dans le signal dans certaines classes (pour cette option, vous pouvez choisir de compter les pics, les vallées ou les deux).
  • Gamme de comptage - compte l’intervalle entre des paires succives de pics ou vallées. Les plages sont positives lorsque la pente entre les pics et les vallées est positif. Vous pouvez choisir de compter en sens positif, négatif, ou les deux.
  • Dépassement niv. - compte le nombre de fois que le signal a traversé certains niveaux.

Tout d’abord, quatre options de sortie en matrice 2D alors que la dernière est en matrice 3D.

Pour toutes les options vous devez définir le nombre de classes pour la valeur moyenne, le minimum Min et le maximum - Max ou vous choisissez de définir les valeurs min, max de la plage des paramètres d’entrée.

Pour la 2D rainflow vous devez définir aussi ces paramètres pour le troisième axe, qui compte la valeur crête-crête.

Le pic, la gamme, le niveau et le 1D rainflow peuvent être mieux vu dans un graphe 2D alors que vous avez besoin d’utiliser un graphique 3D pour le rainflow.

dwsmath_count_sl03